En toutes saisons, emportez une brosse à ongles (rédigé par "webmestre" )

Vous venez de mettre le pied dans une flaque de boue et vos chaussures sont entièrement crottées ? Pas facile de les nettoyer sans les asperger d'eau ou les tremper. C'est à dire en prenant le risque qu'elles soient un peu sales dehors et trempées dedans.

Notre solution consiste à utiliser une petite brosse à ongles : elle va vous permettre de retirer presque la quasi totalité de la boue accumulée sur la tige de votre chaussure en cuir ou en synthétique, dans les lacets, les coutures, etc... Mieux que n'importe quelle friction dans l'herbe, la brosse à ongles aura un effet régulier et profond sur la saleté. Dans un groupe, lors d'un raid, une seule brosse suffit et ne pèse que quelques grammes. Elle sera très appréciée des uns et des autres.

Astuce complémentaire : lors de vos bivouacs hivernaux, si vous préférez réchauffer vos chaussures dans votre sac de couchage ou même dans la tente, un petit coup de brosse en particulier sur la semelle et les interstices de ses crampons aura raison de la neige accumulée.

90

 

Contactez l'auteur de cette information

Votre message sera directement reçu par l'auteur de cette information.
CAPTCHA
Si vous êtes un visiteur humain, saisissez les caractères suivants. NB : vous pouvez écrire en majuscules ou minuscules et oublier l'espace entre les mots.
 

Les commentaires sur cet article

Portrait de michel clar

Un beau spécimen

Voilà un très beau spécimen réalisé par notre ami Volodia en Laponie Suédoise.

Du fait de la présence de permafrost (sol gelé en permanence en profondeur dans l'Arctique), de la fonte rapide des névés en été, etc... randonner dans les hautes latitudes est souvent synonyme de gadoue.

Au Spitzberg, par exemple, des zones entières sont recouvertes par des "molisols", véritables sables-mouvants qu'il est impossible de traverser sans de salir ou même être englouti.

C'est à l'occasion de treks pédestres au Spitzberg que j'ai eu l'idée de rajouter une petite brosse à ongles dans mon sac à dos.

Pour ces situations extrêmes, l'usage de bottes en caoutchouc, en plus des chaussures de randonnée, est vivement recommandé. Mais rien ne garantit quaprès avoir travrasé un molisol, le randonneur ait encore une botte à chaque pied !

Ajoutez VOTRE commentaire

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires