Boire en randonnée - 8 - Equipement de camp (rédigé par "michel clar" )

Equiper le camp - Lors d'une randonnée itinérante sous tente ou lors d'un trek, il est promordial de pouvoir approvisionner le camp en eau et de manière suffisante. Par expérience, uniquement pour le repas et les boissons, un randonneur consomme pas loin de 5 litres d'eau. Nous excluons de ce décompte la toilette, la vaisselle et la lessive qui ne nécessitent pas toujours d'être réalisées avec une eau potable ou assainie.

Depuis longtemps, un récipent appelé "vache à eau" est couramment utilisé en randonnée ou en trek. C'est un système léger à vide qui permet de transporter puis stocker de grandes quantités d'eau. De 10 à 20 litres pour certains modèles.

Nous attirons votre attention sur un modèle très pratique de la marque Sea to Summit appelé en anglais "Folding Bucket", soit la "bassine pliable". Il s'agit d'un sac en toile imperméable, muni d'une poignée de transport et/ou de suspension. L'ergonomie de cet petit ustensile a été poussée à son comble par Sea to Summit puisqu'une autre poignée est placée en bas du cylindre. Cela permet de se saisir du réservoir une fois rempli (20 litres = 20 kg !) et de réaliser des opérations de remplissage assez fines comme le remblissage d'une gourde, par exemple.

Les PLUS :

  • contenant 10 à 20 litres
  • repliable
  • facile à transporter
  • facile à manipuler
  • poids à vide : 80g pour la version 10 litres / 110g pour la version 20 litres
  • housse de transport tout aussi légère, avec zip, qui tient dans une poche de vêtement

Les MOINS :

  • l'autoportance annoncée n'est pas du tout fiable : risque de perte complète de l'eau

Conseils d'utilisation :

  1. lorsque vous arrivez sur un campement que vous ne connaissez pas, placez la vache à eau pliée dans sa housse dans votre poche de manière à l'avoir avec vous dans la phase de reconnaissance des encirons du camp. Sitôt un point d'eau potable découvert, vous rapporterez de 10 à 20 litres d'eau au camp.
  2. un tuyau en plastique de 20-30 cm de long permet de remplir la vache à eau en moins d'une minute ! Consultez l'ASTUCE LA RANDO. ©
  3. réservez cette vache à eau au transport d'eau de consommation : afin de ne pas risquer de contaminer ou de polluer le récipient, ne l'utilisez pas pour puiser de l'eau en rivière ou en lac, pour faire la vaisselle ou la lessive. Il existe pour cela d'autres ustensiles.

 

// Textes et Photos : Michel CLAR - DR Florent BONNET

 

Article publié dans la revue VOYAGEZ RANDO n°5 Juin - Juillet - Août 2011 - avec son aimable autorisation

Téléchargez le bulletin d'abonnement à VOYAGEZ RANDO

 

 

Contactez l'auteur de cette information

Votre message sera directement reçu par l'auteur de cette information.
CAPTCHA
Si vous êtes un visiteur humain, saisissez les caractères suivants. NB : vous pouvez écrire en majuscules ou minuscules et oublier l'espace entre les mots.
 

Les commentaires sur cet article

Portrait de michel clar

Auto-portant, surtout grâce à des cailloux

Ne pas oublier de caler la vache à eau avec des pierresSi vous prenez au pied de la lettre l'argumentaire commercial de Sea To Summit, vous risquez de voir en quelques secondes votre vache à eau s'effondrer et répandre sur le sol la totalité de l'eau que vous avez péniblement acheminée quelques temps auparavant.

Pour quelle raison la vache à eau s'effondre-t-elle subitement ?

Le sol n'est pas totalement plat : il est rare de camper sur du béton !

Un coup de vent a déséquilibré le récipent ?

Il est possible que le cylindre soit peu stable du fait de sa hauteur trop importance par rapport à la base.

etc...

Si vous n'avez le temps de jouer ni à Sherlock Holmes ni à l'architecte, entourez la vache à eau de grosses pierres ou de morceaux de bois. Même si le niveau d'eau est supérieur au calage, la vache à eau sera suffisamment stabilisée pour contenir l'eau des heures durant.

Ajoutez VOTRE commentaire

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires